Appelez-nous + 33 (0)7 49 21 63 09

Fermer (x)
Besoin d'aide?
Newsletter Civisol : Abonnez-vous !

Qu'est-ce que l'autoconsommation ?


L'autoconsommation c'est consommer sa propre production d'électricité.

Pour que cela soit possible sans dispositif de stockage de l'électricité (batteries), il faut donc que la consommation et la production soient simultanées.

Le taux d'autoconsommation correspond à la part de votre production que vous consommez par vous-même. 

Prenons ce calcul pour exemple :

Vous disposez d'une installation solaire résidentielle qui produit en une année 3 000 KWh et vous en consommez 2000.

Votre taux d'autoconsommation est donc de 66,66%.


Quels sont les avantages de l'autoconsommation ?


Autoconsommer sa propre production a plusieurs avantages  :

  • Une économie notable sur la facture d'électricité : chaque kWh consommé est un kWh de moins sur votre facture d'électricité
  • L'utilisation d'une énergie verte, renouvelable et produite localement (donc pas de déperdition dans le réseau)
  • Une prime à l'autoconsommation accessible si vous revendez votre surplus de production
  • Plus d'indépendance vis-à-vis des fournisseurs d'électricité

Pour en savoir plus sur les modalités de l'autoconsommation, rendez-vous sur cette page dédiée : Droits et obligations liées à l'autoconsommation.


Améliorer la rentabilité d'une installation solaire grâce à l'autoconsommation

Il est possible d'améliorer l'amortissement d'une installation solaire photovoltaïque en optimisant son autoconsommation.

En effet, étant donné le prix de l'électricité, et son évolution en forte hausse à venir dans les prochaines années, l'autoconsommation est la meilleure façon de valoriser sa production d'électricité. Le surplus de votre production sera soit vendue à EDF-OA (voir les tarifs ci-dessous), soit non valorisée. Dans les 2 cas, étant donné que le coût moyen du kWh en France se situe aux alentours de 0,16 € / kWh, la valorisation sera nettement moins intéressante économiquement parlant, que l'autoconsommation.

Puissance de l'installation solaire en kWc Tarif d'achat d'EDF OA en €/kWc
≤ 3 kWc 0,1
≤ 9 kWc 0,1
≤ 36 kWc 0,6
≤ 100 kWc 0,6

Note : Les installations ayant une puissance égale ou supérieure à 36 kWc sont des gros projets ayant pour objectif une rentabilité économique. Elles ne concernent pas les installations résidentielles.

La rentabilité d'une installation solaire photovoltaïque en autoconsommation est donc très fortement liée au taux d'autoconsommation. Plus vous parvenez à faire coïncider votre consommation à votre production, plus vos économies seront importantes, et donc plus vite votre installation solaire sera amortie. 

Le taux d'autoconsommation est donc la clef de voute de la rentabilité de votre installation solaire photovoltaïque.


Comment augmenter votre taux d'autoconsommation ?


Il y a plusieurs options envisageables et compatibles entrent-elles.


A. Bien calculer ses besoins en électricité


Si vous disposez déjà d'une installation solaire, ce conseil ne vous concerne pas.

Plus la puissance de votre future installation solaire correspondra à vos besoins en consommation, plus il vous sera facile d'autoconsommer. Il ne faut pas essayer d'avoir une installation solaire trop puissante car vous serez en surproduction et une partie importante de l'électricité produite sera moins bien valorisée. Vous dégraderez votre taux d'autoconsommation et donc la rentabilité de votre installation solaire.


Chez Civisol nous vous proposons de réaliser une étude de dimensionnement basée sur votre courbe de consommation relevée sur le site d'ENEDIS. Pour en profiter, c'est par ici : Etude solaire gratuite.


B. Définir des horaires pour vos appareils électroménagers


Les lave-linges, sèche-linges, lave-vaisselles, ... sont généralement assez gourmands en électricité. Si vous aviez l'habitude de faire fonctionner ces appareils durant la nuit, il est conseillé de changer cela de sorte à faire coïncider leur consommation d'électricité avec la production de votre installation solaire. Les faire fonctionner au moments les plus ensoleillés de la journée vous permet donc d'augmenter votre taux d'autoconsommation.

Même si vous n'êtes pas à votre domicile pour déclencher ces appareils, beaucoup sont programmables, voir pilotables à distance via votre smartphone ou grâce à des prises connectés.

Il est aussi possible d'utiliser des dispositifs domotiques qui vous permettront de programmer vos équipements afin de déclencher leur mise en route en pleine journée, même si vous n'êtes pas chez vous. Mais il faudra penser à préparer ces appareils ;-)

Définirles horaires de vos appareils pour favoriser l'autoconsommation

C. Chauffer l'eau avec votre installation solaire


Le conseil est identique au précédent, dans la plupart des cas le ballon d'eau chaude électrique fonctionne de nuit. Il est tout à fait possible de changer cela, sans dégrader le confort de vie dans l'habitation, car par définition les ballons d'eau chaude sanitaire sont très bien isolés et peuvent garder l'eau chaude pendant de longues heures.




Choisir quand chauffer votre eau pour maximiser l'autoconsommation



E. Recharger votre voiture électrique avec vos panneaux photovoltaïques


Installer une borne de rechargement en complément de vos panneaux photovoltaïques peut faire augmenter votre taux d'autoconsommation si vous êtes propriétaire ou songez à acheter une voiture électrique.

Il suffit pour cela d'avoir la possibilité de la mettre en charge en journée pour consommer directement votre production. Certaines bornes de recharge, comme la borne Fronius Watt Pilot, permettent de définir des règles de sorte que la charge s'adapte à la production des panneaux solaires, pour ne pas consomme plus que ce qui est produit.


Mais ce n'est pas tout. A terme le véhicule électrique pourrait seconder ou remplacer la batterie solaire. Si vous êtes stationné toute la journée l'électricité va s'accumuler dans la batterie du véhicule et lorsque votre consommation d'électricité au domicile augmentera, la voiture pourra restituer l'électricité via la borne de rechargement. Cette utilisation de votre véhicule s'appelle la "charge bidirectionnelle".




Recharger votre voiture électrique pour favoriser l'autoconsommation




C. Le pilotage de charges : un allié de taille pour votre autoconsommation


Le pilotage de charges est le nom donné à une fonctionnalité proposée par bon nombre d'onduleurs ou de systèmes d'optimisation de votre autoconsommation.

Cela consiste à programmer votre onduleur (par exemple) pour que se dernier privilégie la mise en route d'un appareil (pompe de piscine, ballon d'eau chaude, pompe à chaleur...) plutôt que l'injection sur le réseau, de sorte à mieux valoriser l'électricité produite.

Nous vous proposons cette courte vidéo qui présente son fonctionnement




Comment estimer votre taux d'autoconsommation ?


Chez Civisol, nous vous proposons d'estimer votre taux d'autoconsommation grâce à un logiciel de simulation. Cette estimation s'inscrit dans une étude globale de production et de rentabilité, utile pour trouver le bon dimensionnement d'une installation solaire photovoltaïque en fonction de la consommation du foyer. C'est une étape très importante d'un projet d'installation solaire réussie.

Le logiciel que nous utilisons est Autocalsol. Ce logiciel a été développé par l'INES. Il est accessible gratuitement sur internet. N'hésitez pas à l'utiliser pour une première approche.

En tant que partenaire de l'INES, Civisol a, comme d'autres professionnels du solaire photovoltaïque, accès à des fonctionnalités avancées de ce logiciel. Nous pouvons par exemple importer votre relevé de consommation heure par heure (récupérable sur le portail d'Enedis si vous êtes équipé d'un compteur Linky) de sorte à avoir une simulation d'autoconsommation fidèle à vos habitudes de consommation.

Part d'électricité consommé et injecté


Si vous avez des questions n'hésitez pas à nous contacter ! Notre équipe vous répondra dans les plus brefs délais.