Appelez-nous + 33 (0)7 49 21 63 09

Fermer (x)
Besoin d'aide?
Newsletter Civisol : Abonnez-vous !

Le film solaire photovoltaïque: une innovation qui va révolutionner le secteur des énergies renouvelables

Le film solaire photovoltaïque: une innovation qui va révolutionner le secteur des énergies renouvelables

Depuis une dizaine d'années, la société Asca développe des films solaires organiques. Cette technologie reposant sur le même principe que les panneaux photovoltaïques, permet de produire de l'énergie quels que soient l'ensoleillement, l'orientation, et la température. De plus, étant flexible, le film peut se poser sur tous types de façades.



Une technologie réalisée grâce à une troisième générations de cellules photovoltaïques


Les panneaux solaires classiques sont conçus grâce à des cellules en silicium de première ou deuxième génération ce qui n'est pas le cas du film solaire. En effet, celui-ci est fabriqué grâce à une technologie organique qui consiste à imprimer et à superposer des couches de dérivés de carbone qui utilisent l'effet photovoltaïque pour produire de l'électricité.

Le fait que ces cellules soient posées sur un film fin et souple rend cette technologie OPV (Organic Photovoltaic) adaptable à toutes formes arrondies et complexes à recouvrir telles que des dômes en mobilier urbain, ou des carrosseries de véhicules. Ils peuvent également recouvrir différents objets du quotidien comme des sacs ou des vêtements.

De plus, l'OPV n'étant pas entièrement opaque, il peut être posé, sur des surfaces vitrées.

L'atout principal de cette technologie, est qu'elle ne nécessite aucun métal rare et que sa fabrication utilise beaucoup moins d'énergie qu'un panneau solaire classique. Ainsi, le ratio entre l'énergie totale consommée au cours de sa fabrication, de son transport, de son installation, de son recyclage et l'énergie produite annuellement est considérablement réduit: 4 à 6 mois contre 1 à 2 ans.

Enfin, les films organiques ne sont pas sensibles à la chaleur ce qui fait que leur rendement ne baisse pas en période de canicule.



Les films OPV, une technologie en plein développement



Heliatek, une start-up allemande renommée a récolté 95 millions d'euros d'investissement de la part d'Engie, BASF, BNP Paribas, et RWE. La jeune entreprise a également obtenu une subvention de 18 millions d'euros des fonds de développement régionaux (FEDER) et un prêt de 20 millions de la BEI.

En 2016, Heliatek un réalisé un rendement record de l'énergie solaire: 13,2%. En 10 ans, la société a ainsi porté ce rendement de 3% à 13%! Elle vise, à terme, les 15%.

Le rendement des films OPV est clairement inférieur au rendement des panneaux solaires classiques (qui approche les 20%), mais cette technologie à le mérite d'être plus souple, plus légère, insensible à la chaleur, et plus simple à produire.

Heliatek se démarque de ses concurrents car ils n'impriment pas leurs films, mais y déposent des petites molécules par évaporation sous vide. En apparence plus difficile, cette méthode permet d'obtenir de meilleures performances.

La start-up a nommé sa technologie HeliaSol et en 2017 Engie a placé 530m2 de ces modules sur la toiture du collège Pierre Mendes-France à la Rochelle. « On ne pouvait pas y installer de panneaux photovoltaïques classiques sans modifier la structure de la charpente », explique Engie. « Et là, en trois jours, nous avons pu, sans modification, couvrir le toit de 530 m² de films solaires, qui produiront près de 24 MWh par an, soit 15 à 20 % des besoins en électricité du collège ».

D’autres projets sont en cours d’étude sur des bâtiments publics, des écoles, des usines…  



Heliatek et ses concurrents continuent leurs efforts de recherches pour améliorer les performances des films OPV


Armor, une entreprise nantaise créée en 1922, et concurrente d'Heliatek, s'est spécialisée dans les encres et les cartouches d'imprimantes. Il y a 10 ans, elle a entreprit de se lancer dans l'impression de modules photovoltaïques organiques. Accompagnée par des scientifiques de l'INES et du CNRS, elle a développé un film OPV ultra fin et très léger (450g/m2) dont la durée de vie est de 20 ans.

Mais l'entreprise continue ses efforts de rechercher pour améliorer le rendement de conversion énergétique de son produit qui est actuellement de l'ordre de 5 à 8%.

Enfin la société signé un contrat avec l'UNESCO dans le cadre d'une opération de soutien à l'éducation en Afrique. Des écoliers Togolais se sont vu offrir une pochette dotée d'un film photovoltaïque organique qui leur permet de charger une lampe mobile durant la journée, et d'utiliser cette lampe le soir pour étudier.

Le PDG d’Armor affiche d’autres ambitions : ses regards se tournent désormais vers Dubaï et ses gratte-ciels dont les surfaces vitrées vont devenir un enjeu. Désireux de diversifier leur économie encore fort dépendante du pétrole, les dirigeants du petit Emirat projettent notamment de développer les énergies renouvelables. « Notre film photovoltaïque pourrait parfaitement convenir pour recouvrir tous ces buildings » estime Hubert de Boisredon.



Du film solaire à la peinture photovoltaïque, le marché du solaire photovoltaïque ne cesse de se développer et de voir apparaitre de nouvelles technologies. Nous pouvons donc affirmer que les énergies renouvelables sont sûrement la solution aux problème énergétiques auxquels nous allons faire face!


Si vous souhaitez installer des panneaux solaires, n'hésitez pas à nous contacter ou à remplir le formulaire de demande de devis

Un avis ? Un commentaire ? N'hésitez pas !