Rubriques

Produits
Posée par : hervé
Date : 2020-12-23 17:41:06
Les onduleurs hybrides sans injection doivent-ils obligatoirement être reliés à une ou plusieurs batteries pour fonctionner ?

Oui, tout à fait. Sans connexion avec une batterie ils ne peuvent pas fonctionner.

Les onduleurs hybrides permettant l'injection sont plus souples de ce point de vue. Ils peuvent fonctionner sans être relié à une batterie. Cela permet d'envisager un équipement en plusieurs phases : l'onduleur d'abord et les batteries plus tard.


Posée par : Hervé
Date : 2020-12-24 11:06:45
Quelle doit être la qualité du signal de sortie d'un groupe électrogène pour qu'il puisse être connecté à un onduleur hybride?

La qualité du signal est primordiale pour assurer un bon fonctionnement de l'onduleur et préserver sa durée de vie. La courbe de fréquence doit être une courbe pu-sinus régulière de 50Hz. Les groupe électrogène doivent donc être équipés d'un régulateur de tension, fréquence, ... pour être compatible avec un onduleur hybride.


Posée par : Louis
Date : 2020-12-24 11:22:01
Comment savoir si je dois choisir des coffrets de protection AC et DC AVEC ou SANS parafoudre?

L'utilisation d'une protection parafoudre est parfois nécessaire pour les parties AC et DC. La nécessité dépend de la configuration de votre installation et du lieu d'implantation de votre installation.

Pour tout savoir sur les règles qui dictent cela, consulter notre dossier sur les protections électriques.


Posée par : Jean-Yves
Date : 2020-12-24 11:33:00
Les onduleurs Effekta sont-ils compatibles avec les optimiseurs TIGO?

Oui, tout-à-fait. Les optimiseurs TIGO sont compatibles avec tous les onduleurs qui ne disposent que d'une entrée MPPT, ce qui est le cas des onduleurs EFFEKTA hybrides sans injection.


Posée par : Bernard
Date : 2020-12-24 11:39:15
Peut-on brancher un groupe électrogène à l'onduleur IMEON 3.6?

Cet onduleur (IMEON 3.6) peut-être connecté à un groupe électrogène, mais ce dernier doit être équipé d’un régulateur de tension et de fréquence de sorte à avoir une tension complètement identique au courant du réseau. En effet le quasi-sinus n’est pas compatible.

Le groupe électrogène vient en remplacement du réseau, et pas en plus.

Vous trouverez la notice détaillée de cet onduleur dans l'onglet document de la fiche produit : lien


Posée par : Claude
Date : 2020-12-29 08:28:36
Quelle est la différence entre la puissance d'un panneau solaire (ex: 330 Wc) et son rendement (ex: 19,29%)?

La question est très intéressante. En effet il y a souvent confusion entre ces 2 notions.


Le rendement d'un panneau solaire photovoltaïque est la part de la puissance de rayonnement solaire qu'il est capable de restitué en puissance électrique. 


Il se calcule ainsi:

equation du rendement d'un panneau solaire photovoltaïque


La puissance du rayonnement solaire s'exprimant en W/m², et le rendement en %, la puissance du panneau solaire doit être rapporté à sa surface.

Par conséquent le rendement tient compte de la performance intrinsèque du panneau en s'affranchissant de sa surface. 


La puissance d'un panneau solaire quant à elle tient compte de la surface. Plus la surface du panneau est importante, plus il capte d'ensoleillement et donc plus il est susceptible de délivrer de puissance pour un même rendement, donc plus sa puissance crète est importante.


Lors de la comparaison de la performance des panneaux solaires, il est plus judicieux de comparer les rendements. Sinon vous pourriez surévaluer un panneau dont la Puissance crète est plus importante, alors que c'est juste parce qu'il est plus grand et occupera plus de place, et que son rendement est inférieur aux autres panneaux auxquels vous le comparez.

Pour aller plus loin sur le sujet, consulter ce dossier complet sur les panneaux solaires qui détaille et illustre encore mieux cette différence essentielle à comprendre pour bien choisir (chapitres 3 et 4).

Retrouvez encore plus d'informations en parcourant tous nos dossiers sur le photovoltaïque de A à Z.


Posée par : Paul
Date : 2020-12-30 16:36:47
Comment fixer / installer des panneaux solaires ?

Il y a plusieurs cas de figure possibles selon le projet que vous avez.

Dans tous les cas il est important que les panneaux soient très solidement fixés pour pouvoir résister aux forts coups de vent.

Vous posez les panneaux solaires au sol


Dans ce cas de figure le plus facile consiste à monter une structure qui accueillera les rails sur lesquels seront posés les panneaux, et fixés avec des brides. 

Cette structure sera posée au sol, fixée ou plus souvent lestée.


Pour découvrir les différents kits de pose au sol : cliquez-ici.

Vous posez les panneaux solaires sur une toiture plate


La méthode de fixation s'apparente à la pose au sol.

Une structure va accueillir les panneaux solaires qui seront fixés sur les rails. Cette structure est le plus souvent lestée pour ne pas endommager l'étanchéité de la couverture. Un revêtement est mis entre la structure et la couverture pour ne pas l'endommager.

Les panneaux peuvent être posés à plat ou avec un angle. L'angle maximum conseillé est de 15° pour limiter la prise au vent. D'ailleurs des pare-vent sont proposés pour limiter la prise au vent.

Pour connaitre l'influence de l'angle sur le rendement d'un panneau solaire : cliquez-ici.

En cas d'inclinaison, l'espacement entre les rangées de panneaux (si vous prévoyez plusieurs rangées) doit être calculée pour limiter l'ombre généré par une rangée sur l'autre. Pour savoir comment calculer facilement cet espacement : cliquez-ici.

Pour découvrir les différents systèmes de pose en toiture plate : cliquez-ici.

Vous posez les panneaux solaires sur une toiture inclinée

Pose en intégration bati


Ce type de pose signifie que les panneaux sont mis au même niveau que la couverture et remplace donc celle ci sur la surface concernée.

Ces kits sont plus couteux et complexes à mettre en œuvre car ils doivent, en plus d'accueillir les panneaux, assurer l'étanchéité de l'ouvrage.



Pose en sur-imposition


Ce type de pose signifie que les panneaux sont mis au dessus de la couverture qui reste en place et continue d'assurer l'étanchéité.

Le plus souvent les rails sur lesquels les panneaux solaires sont fixés sont eux-mêmes fixés sur la charpente (les chevrons) avec des pattes de fixation robustes. Dans certains cas (bac acier par exemple) les pattes de fixation peuvent se fixer directement sur la couverture.

Pour découvrir les différents systèmes de pose en sur-imposition : cliquez-ici.


Vous posez les panneaux solaires sur un camping-car ou un bateau


Dans les 2 cas il est possible de les poser sur une surface plane (toit ou pont) à l'aide de systèmes de fixation qui emprisonnent les 4 coins de chaque panneau solaire. Ces kits sont à coller sur une surface plane, et se démontent en partie pour pouvoir mettre ou retirer le panneau solaire.

Pour découvrir le kit de fixation sur pont ou toit : cliquez-ici.

Pour les bateaux il est possible et recommandé lorsque c'est possible de les fixer aux portiques ou aux balcons.

Pour découvrir les kits de fixation pour portiques ou bateaux : cliquez-ici.


Quel panneau solaire dois-je choisir pour recharger une batterie 12V, pour un Van, un camping car ou un bateau?

Lorsque vous souhaitez recharger une batterie avec un ou plusieurs panneaux solaires, que ce soit pour un site isolé, un van, un camping-car, un bateau ou autre, la base de votre réflexion doit être la batterie ou le parc de batteries.

En effet à partir des caractéristiques de votre/vos batterie(s) que sont : le type de batterie (Gel, Agm, plomb ouvert, OpZv, Lithium-ion,...), la tension et la capacité de la batterie, vous allez devoir choisir non seulement le(s) panneau(x) soliare(s) mais aussi et surtout le régulateur de charge qui va adapter le courant de sortie du panneau et le rendre compatible avec les caractéristiques de charge de votre batterie (ou de votre parc de batteries si vous en avez plusieurs). 

C'est donc bien le couple panneaux/régulateur qui est à choisir et pas seulement les panneaux.

Le régulateur doit être capable de gérer le type de batterie et la tension de cette batterie. Ensuite le courant de charge devra être suffisant pour recharger la batterie.

A retenir : la règle générale pour le courant de charge des batteries classiques au plomb (plomb ouvert, Gel, AGM,...) est qu'il ne doit pas dépasser 20% de la capacité du parc de batteries. C'est à dire que pour un parc de batteries de 200 Ah, le courant de charge maxi ne devra pas dépasser 40A au risque de détériorer les batteries.

En conclusion:

Reportez vous aux caractéristiques de votre batterie, et choisissez le couple régulateur de charge / panneaux en adéquation.

Généralement les fabricants de régulateurs de charge indiquent clairement le courant de charge maxi ainsi que la puissance en Wc possible en entrée. Le choix n'en devient que plus facile.

Pour en savoir plus sur les régulateurs de charge : cliquez-ici

Pour découvrir les différents régulateurs de charge : cliquez-ici

Pour découvrir les panneaux solaires compatibles pour la charge de batteries : cliquez-ici

Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous aider : cliquez-ici.


Posée par : Dominique
Date : 2021-01-05 08:07:01
Les onduleurs hybrides peuvent-ils piloter / commander le démarrage d'un groupe électrogène?

Effectivement certains onduleurs hybrides avec ou sans injection sont capables de piloter le démarrage d'un groupe électrogène par l'intermédiaire d'un contact sec. Ce dernier est ouvert lorsque la tension de la batterie descend en dessous de la limite de décharge en présence d'un appel de consommation. Dans ce cas l'onduleur fait appel au groupe électrogène pour pallier au besoin de recharge de la ou des batterie(s).

Parfois la connexion du groupe électrogène se fait en lieu et place du réseau (c'est le cas pour l'onduleur IMEON 3.6), mais dans le cas des onduleurs EFFEKTA AX Series, cette connexion se fait en plus du réseau. 

Cette application est détaillée dans les notices des onduleurs concernés, que vous retrouverez en téléchargement dans l'onglet "Documents" de chaque fiche produit (voir ci-dessous).

illustration de la position de l'onglet documents sur les fiches produits du site civisol.fr 


Posée par : Claude
Date : 2021-01-06 08:38:01
Quel est le risque de "décrochage" d'un onduleur en cas de variation de la tension ou de la fréquence du courant du réseau? Dans le cas d'un compteur en bout de ligne par exemple.

La norme à laquelle sont soumis les onduleurs connectés au réseau pour être homologués pour le marché français est la norme DIN VDE 0126-1-1 dont la dernière évolution date de juin 2020.

Elle dicte notamment les plages de tensions et de fréquences au-delà desquelles les onduleurs doivent décrocher (c'est une obligation).

Suite à ce décrochage il doivent s'assurer pendant au moins 30 sec que le courant du réseau est revenu dans les plages définies avant de redémarrer.

 

Voici ces valeurs : 

tension mini: 186V

tension maxi: 262V

tension moyenne sur 10 minute: 253V

 

frequence max: 52Hz

frequence min: 47.5Hz.

 

A l'intérieur de ces plages, à moins d'un défaut de l'onduleur ou produit de mauvaise qualité, l'onduleur ne décroche jamais.

C'est le cas pour tous les onduleurs connectés au réseau que nous proposons sur notre site internet.


Services
Posée par : Wada
Date : 2020-12-23 18:15:25
CiviSol peut-il livrer du matériel photovoltaïque en Guadeloupe? Si oui, quel est le prix de la livraison?

CiviSol est capable de livrer partout dans le monde, et notamment dans les DOM-TOM. Le prix de la livraison nécessite l'interrogation de nos transporteurs et dépend des produits achetés. Si vous souhaitez vous faire livrer ailleurs qu'en France métropolitaine, merci de nous contacter pour obtenir un devis pour les frais de livraison, en utilisant le formulaire de contact.


Démarches administratives
Posée par : Aurélien
Date : 2020-12-24 12:09:44
Peut-on poser soi-même des panneaux solaires et les connecter au réseau ?

Il n'est pas obligatoire de faire appel à un professionnel pour pouvoir connecter votre installation solaire photovoltaïque au réseau public géré par ENEDIS. Lors de la demande de raccordement il sera nécessaire de fournir une attestation Consuel. Cette attestation peut être demandée par un particulier.

Moyennant le paiement des frais (168 euros TTC) vous pourrez remplir un dossier qui engendrera la visite d'un technicien qui vérifiera le respect des règles de pose (mise à la terre, présence d'un sectionneur, coffrets de protection,...) et vous fournira l'attestation.


Posée par : Dominique C.
Date : 2020-12-28 12:22:53
J'ai une installation solaire photovoltaïque depuis 2008. Je suis sous contrat avec EDF-OA qui me rachète toute l'électricité que je produis. A l'occasion d'un gros coup de vent, la tonnelle de mon voisin s'est envolée et a endommagé certain . . .

Effectivement la probabilité de trouver des panneaux identiques (esthétique, puissance,...) est très faible. Par conséquent la puissance de votre installation va être différente de la puissance d'origine.

Vous devez donc en informer par courrier recommandé EDF-OA. Si la puissance après modifications est supérieur de plus de 10% à la puissance initiale, alors vous devrez conclure un nouveau contrat, qui sera bien moins intéressant que le contrat que vous aviez contracté en 2008 car les tarifs de rachat ont fortement baissé. Si l'écart est inférieur à 10% alors vous continuerai avec le même contrat.

Nous vous recommandons donc, dans la mesure du possible, de prévoir les modifications qui vous permettront de rester en dessous de cette limite de 10%.

Vous trouverez ci-joint (lien) un document édité par EDF-OA qui explique cela, ainsi que d'autres cas de figure. En cas de doute, c'est bien à EDF-OA qu'il faut s'adresser, par exemple par email à l'adresse suivante : oa-solaire@edf.fr


Comment doit-on déclarer ses panneaux solaires aux impôts?

A qui déclarer la pose des panneaux solaires?


Lorsque vous installez des panneaux solaires sur votre habitation, vous n'avez pas de déclaration à proprement parler à faire au niveau des impôts.

C'est plutôt auprès de votre mairie qu'il faut faire une déclaration préalable de travaux si vos panneaux sont placés à une hauteur supérieure à 1,80m. Si vous les posez au sol dans le jardin par exemple, vous n'avez pas cette déclaration à faire.

Vous devrez par contre déclarer aux impôts les éventuels revenus que vous percevrez de la revente de la partie d'électricité que vous ne consommez pas (le cas échéant), si votre installation est d'une puissance supérieure à 3 kWc (ou a plus de 2 points de raccordement).


En cas de raccordement au réseau d'électricité (les sites isolés ne sont donc pas concernés) il vous faudra avoir l'accord d'ENEDIS, qui se matérialisera par la signature d'un contrat, avant de mettre en service votre installation. 


Enfin un contrat ou une convention selon le cas de figure (autoconsommation totale, injection du surplus ou revente totale) sera à signer avec EDF-OA.


La fiscalité des recettes générées par la revente d’électricité photovoltaïque


Au-delà de 3 kWc, si le chiffre d’affaire n’excède pas 80 000 euros, le régime de la micro-entreprise est applicable. Le montant total de la revente annuel (considéré comme « revenus non professionnels accessoires ») est à déclarer sur l’imprimé 2042 C Pro, cases SNN/SNO/SNP.

Il est à noter qu’un abattement de 71% ou 305 euros (le plus important des 2) s’applique. Par conséquent seuls 29% de vos revenus issus de la revente de l’électricité produite sera imposé au taux de votre tranche d’imposition.

15,5% de prélèvements sociaux s’appliqueront aussi.

Au-delà de 80 000 euros de revenus, c’est le régime réel simplifié qui s’applique ou le recours à la création d’une entreprise.