Newsletter Civisol : Abonnez-vous !

Voir tous les autres produits Les onduleurs solaires hybrides sans injection

Onduleur hybride sans injection 3 kVA-24 V-1.5 kWc Effekta

Onduleur Hybride sans injection AX-P1 3000-24

Puissance nominale 3 kVA / 3 kW
Puissance Maxi Panneaux : 1.5 kWc
Tension batterie : 24 V
(ne peut fonctionner en l'absence de batteries)

Fonction MPPT pour un meilleur rendement des panneaux

Fabrication Allemande - Garantie 2 ans

639,00 €
TTC
Quantité
Disponible immédiatement

Commandez chez Civisol en toute sécurité Paiement sécurisé Visa Paiament sécurisé Mastercard Paiement sécurisé par Carte Bleue Paiement sécurisé E-carte bleue Paiement sécurisé par chèque Paiement sécurisé par virement bancaire
  Commandez de manière sécurisée

Tous nos moyens de paiements sont sécurisés

  Livraison sécurisée et remise contre signature

Le matériel commandé est assuré durant tout le transport jusque chez vous

  Satisfait ou remboursé

Civisol vous garantit une satisfaction totale et reprend vos articles inadaptés

Cet onduleur hybride AXP1 3000-24 de fabrication Allemande propose de nombreuses fonctionnalités et un rapport qualité prix inégalé qui en font l'un des plus appréciés pour les installations solaires photovoltaïques avec batteries et sans injection.

En effet ses différentes fonctionnalités lui permettent d'être efficace dans diverses configurations. Il joue les rôles de régulateur MPPT, chargeur de batteries et convertisseur de tension pur-sinus.

En plus des panneaux solaires photovoltaïques, des batteries et du réseau, il peut être connecté à une autre source de courant comme un groupe électrogène (par exemple) dont il peut déclencher  (de façon autonome) le démarrage en cas de besoin, à l'aide d'un contact sec.


schéma de connections de l'onduleur effekta hybride sans injection pour installation photovoltaïque

Il peut donc être utilisé pour dans les configurations suivantes:


Site isolé:

Raccordé à des panneaux solaires photovoltaïques et des batteries, il délivre du courant directement depuis les panneaux solaires et complète si besoin avec les batteries au moment où vous consommez du courant, et à l'inverse il charge le parc de batterie(s) lorsque la production des panneaux photovoltaïques est supérieure à votre consommation.


Vous pouvez aussi connecter une source supplémentaire de courant comme un groupe électrogène par exemple, pour parer à des consommations ponctuelles plus importantes, ou pour recharger les batteries lorsque l'ensoleillement n'est pas suffisant. L'onduleur dispose d'un contact sec pour piloter (de façon autonome) le démarrage du groupe électrogène en cas de besoin.


Les règles de priorisation
pour la charge de la batterie et la consommation du courant sont entièrement paramétrables pour s'adapter à vos besoins. 


Site raccordé:


En plus des batteries et des panneaux solaires photovoltaïques, vous pouvez connecter l'onduleur au réseau. Votre production pourra alors être suppléée par le réseau si votre consommation est supérieure à ce que peuvent fournir les panneaux et les batteries simultanément.

Néanmoins il ne permet pas l'injection sur le réseau d'un éventuel surplus de production.

Les règles de priorisation pour la charge de la batterie et la consommation du courant sont entièrement paramétrables pour s'adapter à vos besoins. 



Mode secours/back-up:


Cet onduleur hybride n'ayant pas besoin de l'électricité du réseau public électrique pour fonctionner (contrairement aux micro-onduleurs ou onduleurs centraux classiques), il peut être utilisé comme onduleurs de secours. En effet il fournira à partir de votre(vos) batterie(s) ou de vos panneaux solaires du courant électrique aux appareils de consommation qui lui seront connectés, dès que le réseau électrique n'est plus disponible (coupure de courant pour intervention, délestage, réseau endommagé, ...).



Principales caractéristiques


Puissance:

La puissance nominale déliverable par cet onduleur est de 3 000 VA, ce qui correspond à 3 000 W si les appareils de votre réseau sont 100% résistifs.

Néanmoins il sait délivrer jusque 6 000 W pendant de courtes durée pour répondre aux appels de puissance importants lors du démarrage de certains appareils.


Jusque 1 500 Wc de panneaux solaires photovoltaïques peuvent lui être raccordés.


Gestion des batteries:

Cet onduleur est capable de gérer les principales catégories de batteries : Plomb ouvert, AGM, Gel,...  avec le BMS desquels il ne sait pas communiquer pour une gestion optimale de la charge et décharge, assurant ainsi la longévité de votre parc de batteries.

Il est adapté pour la gestion d'un parc de batteries de 24 V.

Attention : Cet onduleur hybride sans injection doit obligatoirement être connecté à des batteries pour pouvoir fonctionner, et il n'est pas conçu pour communiquer efficacement avec le BMS des batteries Lithium avec lesquelles il ne doit donc pas être utilisé. 


Technologie MPPT:

La régulation de la tension et de l’intensité en sortie des panneaux photovoltaïques se fait par le biais d’un « tracker MPPT » contenu dans l’onduleur solaire, MPPT signifiant « Maximum Power Point Tracker ». 

Le tracker ajuste la tension et l’intensité en sortie de l’ensemble des panneaux raccordés de manière à se situer au plus proche du MPP (Maximum Power Point) et garantir ainsi un rendement des panneaux solaires maximal.

Pour un fonctionnement optimal du tracker MPPT,  il est important que tous les modules photovoltaïques qui lui sont reliés soient identiques et donc avec la même courbe courant-tension, et avec la même orientation et la même inclinaison. En effet l’intensité qui parcoure chacun des panneaux solaires montés en série étant la même, en cas de courbes différentes (donc des Impp différentes) il serait impossible pour le tracker de tirer la puissance maxi de chaque panneau.


Convertisseur Pur-Sinus:

Cet onduleur est doté d'un convertisseur Pur-Sinus. Le courant qu'il génère a donc un signal parfaitement équivalent à celui du réseau, ce qui garantit une utilisation de tous vos équipement électriques, même les plus sensibles (TV, informatique, ...) sans risque.


Ecran LCD:

Un écran LCD en façade permet la paramétrage et la supervision de l'installation de façon intuitive.

Néanmoins ces fonctionnalités sont aussi accessibles sur PC en le connectant directement sur l'onduleur par prise USB et grâce au logiciel fourni.




POUR EN SAVOIR PLUS:

Pour les détails techniques, sur l'installation, l'utilisation, ... :
- Sur l'onglet "Données techniques"
- Dans les documents téléchargeables dans l'onglet "Documents"
- En visionnant les vidéos de l'onglet "Vidéos"


Pour tout savoir sur le fonctionnement et les caractéristiques des onduleurs et ainsi affiner votre choix : c'est par ici!


Et surtout n'oubliez pas :

- Si vous souhaitez une étude détaillée personnalisée et gratuite de votre projet (production, coût, rentabilité, ...) : C'est par ici !

- Si vous avez le moindre doute, la moindre question n'hésitez pas à nous contacter !

________________________________________________________________________

260010

Fiche technique

Technologie
MPPT
Puissance (W)
3000
Puissance Max. 5 sec. (W)
6000
Puissance (VA)
3000
Tension (V)
230
Type de signal
Pure sinus
Puissance Panneaux Max. (Wc)
1500
Tension batterie(s) acceptée (V)
24
Nombre de MPPT
1
Intensité Max. par MPPT - Impp (A)
60
Tension de fonctionnement PV Umpp Min. (V)
30
Tension de fonctionnement PV Umpp Max. (V)
115
Tension Max. PV - Uoc (V)
145
Courant de charge Max. (A)
90
Température de fonctionnement Min. (°C)
0
Température de fonctionnement Max. (°C)
50
Tension de charge Min. (V)
24
Tension de charge Max. (V)
29,2
Courant de charge PV (A)
60
Consommation en veille (W)
2
Longueur (mm)
295
Largeur (mm)
140
hauteur (mm)
479
Poids (Kg)
11,5
Garantie
2 ans

Références spécifiques

Téléchargez les documents relatifs à ce produit !

    Posée par : hervé
    Date : 2020-12-23 17:41:06
    Les onduleurs hybrides sans injection doivent-ils obligatoirement être reliés à une ou plusieurs batteries pour fonctionner ?

    Oui, tout à fait. Sans connexion avec une batterie ils ne peuvent pas fonctionner.

    Les onduleurs hybrides permettant l'injection sont plus souples de ce point de vue. Ils peuvent fonctionner sans être relié à une batterie. Cela permet d'envisager un équipement en plusieurs phases : l'onduleur d'abord et les batteries plus tard.


    Posée par : Hervé
    Date : 2020-12-24 11:06:45
    Quelle doit être la qualité du signal de sortie d'un groupe électrogène pour qu'il puisse être connecté à un onduleur hybride?

    La qualité du signal est primordiale pour assurer un bon fonctionnement de l'onduleur et préserver sa durée de vie. La courbe de fréquence doit être une courbe pu-sinus régulière de 50Hz. Les groupe électrogène doivent donc être équipés d'un régulateur de tension, fréquence, ... pour être compatible avec un onduleur hybride.


    Posée par : Jean-Yves
    Date : 2020-12-24 11:33:00
    Les onduleurs Effekta sont-ils compatibles avec les optimiseurs TIGO?

    Oui, tout-à-fait. Les optimiseurs TIGO sont compatibles avec tous les onduleurs qui ne disposent que d'une entrée MPPT, ce qui est le cas des onduleurs EFFEKTA hybrides sans injection.


    Posée par : Dominique
    Date : 2021-01-05 08:07:01
    Les onduleurs hybrides peuvent-ils piloter / commander le démarrage d'un groupe électrogène?

    Effectivement certains onduleurs hybrides avec ou sans injection sont capables de piloter le démarrage d'un groupe électrogène par l'intermédiaire d'un contact sec. Ce dernier est ouvert lorsque la tension de la batterie descend en dessous de la limite de décharge en présence d'un appel de consommation. Dans ce cas l'onduleur fait appel au groupe électrogène pour pallier au besoin de recharge de la ou des batterie(s).

    Parfois la connexion du groupe électrogène se fait en lieu et place du réseau (c'est le cas pour l'onduleur IMEON 3.6), mais dans le cas des onduleurs EFFEKTA AX Series, cette connexion se fait en plus du réseau. 

    Cette application est détaillée dans les notices des onduleurs concernés, que vous retrouverez en téléchargement dans l'onglet "Documents" de chaque fiche produit (voir ci-dessous).

    illustration de la position de l'onglet documents sur les fiches produits du site civisol.fr 


    Posée par : Claude
    Date : 2021-01-06 08:38:01
    Quel est le risque de "décrochage" d'un onduleur en cas de variation de la tension ou de la fréquence du courant du réseau? Dans le cas d'un compteur en bout de ligne par exemple.

    La norme à laquelle sont soumis les onduleurs connectés au réseau pour être homologués pour le marché français est la norme DIN VDE 0126-1-1 dont la dernière évolution date de juin 2020.

    Elle dicte notamment les plages de tensions et de fréquences au-delà desquelles les onduleurs doivent décrocher (c'est une obligation).

    Suite à ce décrochage il doivent s'assurer pendant au moins 30 sec que le courant du réseau est revenu dans les plages définies avant de redémarrer.

     

    Voici ces valeurs : 

    tension mini: 186V

    tension maxi: 262V

    tension moyenne sur 10 minute: 253V

     

    frequence max: 52Hz

    frequence min: 47.5Hz.

     

    A l'intérieur de ces plages, à moins d'un défaut de l'onduleur ou produit de mauvaise qualité, l'onduleur ne décroche jamais.

    C'est le cas pour tous les onduleurs connectés au réseau que nous proposons sur notre site internet.


    Posée par : André
    Date : 2021-01-22 19:53:52
    En cas de panne quelles sont les modalités du SAV?

    Le matériel que nous vendons sur notre site est fabriqué en France ou en Europe par des fournisseurs très fiables (pas de sous marque made in China). Les pannes sont donc extrêmement rares.

    Néanmoins en cas de soucis sur le matériel, c’est le fabricant qui le garantit, mais nous proposons à nos clients d’être leur interlocuteur unique dans le but de leur rendre les démarches les plus simples possibles.


    Posée par : Pierre s
    Date : 2021-01-23 13:42:13
    Existe t’il des onduleurs hybrides mppt sans avoir besoin de batteries fabriqués en Europe ? Merci

    L'onduleur hybride IMEON 3.6 est fabriqué en France et peut fonctionner avec ou sans batterie.

    Voici le lien vers ce produit : Onduleur Hybride IMEON 3.6


    Comment choisir le fusible à mettre entre mes batteries et les appareils qui y sont connectés (régulateur de charge, convertisseur, onduleur hybride)?

    Le choix du fusible DC de protection des batteries

    Une installation solaire photovoltaïque implique parfois l'utilisation de batterie(s) pour le stockage d'une partie de l'électricité produite, pour la restituer en l'absence de soleil. C'est le cas notamment pour les installations sur sites isolés (non connectés au réseau) ou sur les camping-cars et les bateaux.

    Pour protéger les batteries on utilise un fusible (et un porte-fusible).

    Le choix d'un fusible se fait par 2 critères assez simples : la tension et l'intensité.

    Mais pour bien comprendre le choix de ces 2 critères nous allons commencer par rappeler le rôle du fusible.



    Le rôle du fusible


    Le fusible est un composant servant à protéger les matériels électriques auxquels il est relié, contre les surtensions, mais surtout les surintensités qui sont plus fréquentes.

    En effet les surintensités, sont les intensités de court-circuit qui surviennent lors de la défaillance de l'un des composants d'une installation électrique.

    Le fusible est sensible à la tension et à l'intensité du courant qui le traverse. Si l'une de ces composantes dépasse la valeur (maxi) du fusible, alors il fond (on dit aussi qu'il "grille") et n'assure plus la conductivité. Le courant ne peut plus le traverser évitant ainsi d'endommager le matériel qu'il protège. 

    Lorsque cela se produit, il est alors nécessaire de remédier à la défaillance matériel ayant entrainé une valeur d'intensité trop importante, puis remplacer le fusible.



    Choix de la tension du fusible


    Le choix de la tension est assez simple. Il faut prendre un fusible indiqué pour une tension supérieure ou égale à la tension du parc batterie.

    Souvent les fusibles pour les parc de batterie de 12 et 24V sont des fusibles de 32A, alors que ceux pour les parc batterie de 48V sont des fusibles de 58V.



    Choix de l'intensité du fusible


    Pour le choix de l'intensité du fusible c'est légèrement plus compliqué. Il faut définir l'intensité maximale qui va, en utilisation normale, circuler entre le parc de batteries et le matériel auquel il est relié.

    Attention : il ne faut pas prendre la valeur de capacité (en Ah) de la batterie. C'est une erreur fréquemment faite.


    Prenons l'exemple d'un parc de 4 batteries de 12V et 200Ah chacune, reliées ensemble en série et connectées à un onduleur hybride de puissance nominale 3 kW (3000 W).

    Les batteries étant reliées en série, les tensions s'additionnent mais pas les capacités. Le parc batteries a donc une tension de 48V et une capacité de 200Ah.


    Voici un petit schéma qui rappelle les principes de câblage des batteries:

    schéma de principe de câblage des batteries

    Il y a échange de courant entre l'onduleur hybride et le parc de batterie lors de la charge et lors de la décharge.

    Lors de la charge : l'intensité maxi du courant qui peut être envoyé par l'onduleur hybride au parc de batterie est indiqué sur la fiche technique de l'onduleur. Elle est généralement nommée "intensité de charge max". Prenons 80 A dans notre cas.


    Lors de la décharge
    : il faut se baser, non pas sur la puissance nominale de l'onduleur (3kW dans notre cas) mais sur la puissance maximale qu'il est prêt à délivrer pendant un cours instant (généralement 5 secondes). Cela est indiqué aussi sur la fiche technique de l'onduleur. Souvent cette puissance maximale est égale à 2 fois la puissance nominale. Dans notre cas ce serait 6 kW.

    Donc l'onduleur va être amené à puiser 6 kW dans les batteries en courant continu pour délivrer 6 kW de courant alternatif (au détail près du coefficient de rendement). Donc l'intensité max du courant qui va sortir des batteries lors de la décharge est égal à 6 kW / 48 V = 125 A.


    La tension max de charge étant plus faible que la tension max de décharge, c'est sur cette dernière qu'il faut se baser pour définir l'intensité du fusible.

    Il faut donc prendre un fusible dont l'intensité est un peu supérieure à 125 A, de sorte que lorsque l'onduleur puise la puissance max., le fusible ne "grille" pas, mais que si l'intensité qui le traverse est anormalement plus élevée, alors il joue son rôle et empêche le courant de passer. 

    Dans cet exemple, nous pourrions prendre un fusible 58V - 150A.

    Voilà vous savez tout sur le choix du fusible qui protègera efficacement vos batteries.

    Mais si vous rencontrez le moindre soucis pour choisir un fusible, ou pour toute autre question, n'hésitez pas à nous contacter.


    Vous pouvez retrouver toute notre gamme de fusibles et porte-fusibles : ici.


    Comment brancher au module WiFi dans votre catalogue 2 onduleurs Effekta AX Series de façon à suivre leur consommation et leur production? Que faut il comme matériel ? Tout cela est géré par quel logiciel et application sur PC et téléphone An ...

    Lors du branchement de 2 onduleurs en parallèle, une seule box wifi est nécessaire pour monitorer l’ensemble.

    Le matériel nécessaire est simplement cette box wifi. Elle est à connecter à l’un des onduleurs

     

    Le logiciel à utiliser pour accéder aux données est WatchPower téléchargeable gratuitement sur le site Effekta, via ce lien : https://www.effekta.com/en/produkt/ax-m1-solar-inverters/#

    Il n’existe pas d’application pour smartphone, mais vous pouvez accéder aux données en allant sur le site http://power-datacenter.com depuis votre mobile (il suffit ensuite de créer un raccourci pour y accéder rapidement).

     

    Enfin vous pouvez télécharger la notice de la box de communication wifi depuis l’onglet document de la fiche produit accessible en suivant ce lien : box wifi



    Retrouvez toute l'offre EFFEKTA : ICI

    Et surtout si vous avez un doute ou une question, n'hésitez pas à nous contacter !


Articles liés à ce produit