Newsletter Civisol : Abonnez-vous !

Voir tous les autres produits Les onduleurs solaires hybrides : réseau + batteries

Fronius Symo Hybrid 5 kW - 8 kWc - Triphasé

Fronius Symo Hybrid 5.0-3-S

Onduleur Hybride Triphasé (réseau + batteries)
5 kVA - 5 kW - jusque 8 kWc de panneaux solaires

Fonction back-up triphasé en cas de coupure réseau

Utilisable en site isolé (sans connexion réseau), et avec source alternative de courant AC (groupe électrogène,...)

Made in Autriche - Garantie 5 ans

2 449,00 €
TTC
Quantité
Disponible immédiatement

Commandez chez Civisol en toute sécurité Paiement sécurisé Visa Paiament sécurisé Mastercard Paiement sécurisé par Carte Bleue Paiement sécurisé E-carte bleue Paiement sécurisé par chèque Paiement sécurisé par virement bancaire
  Commandez de manière sécurisée

Tous nos moyens de paiements sont sécurisés

  Livraison sécurisée et remise contre signature

Le matériel commandé est assuré durant tout le transport jusque chez vous

  Satisfait ou remboursé

Civisol vous garantit une satisfaction totale et reprend vos articles inadaptés

Cet onduleur réunit un chargeur de batterie, un onduleur hybride et un système de monitoring. Avec une puissance AC de 5,0 kW, l’onduleur est en mesure de transformer l'énergie produite par 8,0 kWc de panneaux photovoltaïques, pour alimenter à la fois l'habitation et stocker l'excédent dans le stockage batterie.

Aux heures de faible production ou en l'absence de production, la fonction alimentation de secours permet d’alimenter le foyer même en cas de coupure de courant du réseau électrique public. À l'aide du serveur Web WLAN et Ethernet intégré avec interface graphique, il est possible d'obtenir une configuration et une visualisation parfaites de l'installation.


La Multi Flow Technology, le système de management intelligent des flux d'énergie, supporte les flux AC-, DC- et le couplage AC et DC de la batterie. Résultats : un taux d’autoconsommation maximal et donc une meilleure rentabilité de l’installation.




POUR EN SAVOIR PLUS:

Plus d'informations sur les avantages ci-dessous.

Pour les détails techniques, sur l'installation, l'utilisation, ... :
- Sur l'onglet "Données techniques"
- Dans les documents téléchargeables dans l'onglet "Documents"
- En visionnant les vidéos de l'onglet "Vidéos"


Pour tout savoir sur le fonctionnement et les caractéristiques des onduleurs et ainsi affiner votre choix : c'est par ici!


Et surtout n'oubliez pas :

- Si vous souhaitez une étude détaillée personnalisée et gratuite de votre projet (production, coût, rentabilité, ...) : C'est par ici !

- Si vous avez le moindre doute, la moindre question n'hésitez pas à nous contacter !

________________________________________________________________________



TECHNOLOGIE


TECHNOLOGIE SNAPINVERTER


La génération SnapINverter se distingue par son système de montage simple et homogène. L’installation et la maintenance sont plus faciles que jamais. La particularité de la structure des appareils est la séparation entre la zone de raccordement et la zone d’étage de puissance. Ces deux zones sont montées séparément. La zone de raccordement exceptionnellement légère est d’abord montée au mur avec tous les câblages. C’est ensuite au tour de l’étage de puissance. Le concept de pivotement innovant rend le montage et l’entretien particulièrement conviviaux. L’onduleur est simplement suspendu dans le support mural, puis sécurisé. En cas de problème, il n’est donc pas nécessaire de démonter l’onduleur entier, mais seulement l’étage de puissance. Le câblage complet est conservé.



COMMUNICATION DE DONNÉES INTÉGRÉE


En tant que premier fabricant d’onduleurs, nous proposons un pack de communication de données comprenant toutes les fonctions suivantes : Datalogging, WLAN, Ethernet, gestion de l’énergie, serveur Web et nombreuses interfaces. L’onduleur est ainsi connecté à Internet par un câble réseau ou par WLAN - sans câblage supplémentaire - et vous bénéficiez d’un aperçu optimal du fonctionnement de l’installation photovoltaïque. Le raccordement à des composants de fournisseurs tiers est assuré par des interfaces comme Modbus TCP SunSpec, Modbus RTU SunSpec ou Fronius Solar API (JSON). Par ailleurs, les interfaces ouvertes peuvent être utilisées parallèlement à Fronius Solar.web.



SUPERFLEX DESIGN


Le SuperFlex Design de Fronius est une interaction complexe entre les caractéristiques de performance techniques qui rendent la conception des installations photovoltaïques particulièrement flexible et simple. Les principaux facteurs de performance du SuperFlex Design sont : deux trackers MPP combinés avec la tension de système élevée et la plage étendue de tension d’entrée DC. Par ailleurs, chaque entrée DC et, donc, chaque tracker MPP est en mesure de supporter la puissance nominale totale de l’onduleur. Qu’il s’agisse de toits aux orientations diverses, de l’ombrage d’une ou deux chaînes ou de l’utilisation de modules restants, un onduleur Fronius avec SuperFlex Design intégré vous permet de couvrir tous les scénarios de conception pertinents avec un seul modèle d’onduleur pour la planification opérationnelle des installations photovoltaïques.



DYNAMIC PEAK MANAGER


Le Dynamic Peak Manager est un tout nouvel algorithme de suivi du soleil MPP qui, lors de la recherche du point de travail optimal, adapte son comportement de manière dynamique. La particularité est que le Dynamic Peak Manager vérifie régulièrement et automatiquement la caractéristique complète et trouve ainsi le Maximum Power Point global (GMPP) dans le cas des ombrages partiels.



SMART GRID READY


Les onduleurs Fronius sont prêts pour le Smart Grid de demain. Les onduleurs sont parés au mieux pour affronter les exigences futures inhérentes à l’exploitation des réseaux. Les appareils disposent d’une multitude de fonctions intelligentes appelées « Advanced Grid Features » (fonctions de réseau avancées). Il s’agit de diverses fonctions de régulation pour l’injection optimale de la puissance réactive et de la puissance effective. L’objectif de ces fonctions est de permettre le fonctionnement sécurisé du réseau, même avec une très forte concentration d’installations photovoltaïques, afin d’éviter que des paramètres de réseau transfrontaliers n’entraînent des interruptions inopinées de l’injection et, par conséquent, des pertes de rendement. Les onduleurs Fronius assurent donc un rendement optimal de l’installation photovoltaïque. Par ailleurs, avec les onduleurs Fronius, il est possible de réguler l’injection de manière dynamique en tenant compte de l’autoconsommation en cas de limites d’injection. Il suffit de raccorder le compteur et de régler la limite d’injection !



ZÉRO INJECTION


Aujourd’hui, de plus en plus de fournisseurs d’énergie dans de nombreux pays réclament une limitation d’injection de la puissance photovoltaïque comme condition préalable à un couplage au réseau. Avec la réduction de puissance dynamique, Fronius offre une solution pour une gestion optimale de l’injection. L’onduleur fournit en premier lieu les consommateurs du foyer en électricité. Ensuite, il réduit la puissance de l’injection de courant à la valeur maximale prévue par le fournisseur d’énergie. Les onduleurs Fronius permettent une injection zéro grâce à cette fonction. Ainsi, il n’y a pas d’énergie photovoltaïque injectée dans le réseau électrique et les exigences correspondantes du fournisseur d’énergie peuvent être satisfaites sans problème grâce à une installation simple sur l’interface Web de l’onduleur

 

280022

Fiche technique

Technologie
MPPT
Puissance (W)
5000
Puissance Max. 5 sec. (W)
10000
Puissance (VA)
5000
Type de signal
Pure sinus
Puissance Panneaux Max. (Wc)
8000
Tension batterie(s) acceptée (V)
large spectre de tensions
Nombre de MPPT
1
Intensité Max. par MPPT - Impp (A)
16
Intensité Court Circuit Max. PV par MPPT - Icc Max. (A)
24
Tension de fonctionnement PV Umpp Min. (V)
320
Tension de fonctionnement PV Umpp Max. (V)
800
Tension Max. PV - Uoc (V)
1000
Température de fonctionnement Min. (°C)
-25
Température de fonctionnement Max. (°C)
60
Longueur (mm)
431
Largeur (mm)
204
hauteur (mm)
645
Poids (Kg)
19,9
Garantie
5 ans

Références spécifiques

Téléchargez les documents relatifs à ce produit !

Informations Consuel ( 43.77k)

Retrouvez les informations techniques qui vous seront demandées pour préparer le passage du Consuel qui vous attribuera le certificat de conformité demandé par ENEDIS

La Garantie Fronius ( 532.76k)

Tous les détails concernant la garantie Fronius, dont la garantie étendue avec l'enregistrement de vos produits
    Posée par : Hervé
    Date : 2020-12-24 11:06:45
    Quelle doit être la qualité du signal de sortie d'un groupe électrogène pour qu'il puisse être connecté à un onduleur hybride?

    La qualité du signal est primordiale pour assurer un bon fonctionnement de l'onduleur et préserver sa durée de vie. La courbe de fréquence doit être une courbe pu-sinus régulière de 50Hz. Les groupe électrogène doivent donc être équipés d'un régulateur de tension, fréquence, ... pour être compatible avec un onduleur hybride.


    Posée par : Dominique
    Date : 2021-01-05 08:07:01
    Les onduleurs hybrides peuvent-ils piloter / commander le démarrage d'un groupe électrogène?

    Effectivement certains onduleurs hybrides avec ou sans injection sont capables de piloter le démarrage d'un groupe électrogène par l'intermédiaire d'un contact sec. Ce dernier est ouvert lorsque la tension de la batterie descend en dessous de la limite de décharge en présence d'un appel de consommation. Dans ce cas l'onduleur fait appel au groupe électrogène pour pallier au besoin de recharge de la ou des batterie(s).

    Parfois la connexion du groupe électrogène se fait en lieu et place du réseau (c'est le cas pour l'onduleur IMEON 3.6), mais dans le cas des onduleurs EFFEKTA AX Series, cette connexion se fait en plus du réseau. 

    Cette application est détaillée dans les notices des onduleurs concernés, que vous retrouverez en téléchargement dans l'onglet "Documents" de chaque fiche produit (voir ci-dessous).

    illustration de la position de l'onglet documents sur les fiches produits du site civisol.fr 


    Posée par : Claude
    Date : 2021-01-06 08:38:01
    Quel est le risque de "décrochage" d'un onduleur en cas de variation de la tension ou de la fréquence du courant du réseau? Dans le cas d'un compteur en bout de ligne par exemple.

    La norme à laquelle sont soumis les onduleurs connectés au réseau pour être homologués pour le marché français est la norme DIN VDE 0126-1-1 dont la dernière évolution date de juin 2020.

    Elle dicte notamment les plages de tensions et de fréquences au-delà desquelles les onduleurs doivent décrocher (c'est une obligation).

    Suite à ce décrochage il doivent s'assurer pendant au moins 30 sec que le courant du réseau est revenu dans les plages définies avant de redémarrer.

     

    Voici ces valeurs : 

    tension mini: 186V

    tension maxi: 262V

    tension moyenne sur 10 minute: 253V

     

    frequence max: 52Hz

    frequence min: 47.5Hz.

     

    A l'intérieur de ces plages, à moins d'un défaut de l'onduleur ou produit de mauvaise qualité, l'onduleur ne décroche jamais.

    C'est le cas pour tous les onduleurs connectés au réseau que nous proposons sur notre site internet.


    Posée par : André
    Date : 2021-01-22 19:53:52
    En cas de panne quelles sont les modalités du SAV?

    Le matériel que nous vendons sur notre site est fabriqué en France ou en Europe par des fournisseurs très fiables (pas de sous marque made in China). Les pannes sont donc extrêmement rares.

    Néanmoins en cas de soucis sur le matériel, c’est le fabricant qui le garantit, mais nous proposons à nos clients d’être leur interlocuteur unique dans le but de leur rendre les démarches les plus simples possibles.


    Posée par : Pierre s
    Date : 2021-01-23 13:42:13
    Existe t’il des onduleurs hybrides mppt sans avoir besoin de batteries fabriqués en Europe ? Merci

    L'onduleur hybride IMEON 3.6 est fabriqué en France et peut fonctionner avec ou sans batterie.

    Voici le lien vers ce produit : Onduleur Hybride IMEON 3.6


    Comment choisir le fusible à mettre entre mes batteries et les appareils qui y sont connectés (régulateur de charge, convertisseur, onduleur hybride)?

    Le choix du fusible DC de protection des batteries

    Une installation solaire photovoltaïque implique parfois l'utilisation de batterie(s) pour le stockage d'une partie de l'électricité produite, pour la restituer en l'absence de soleil. C'est le cas notamment pour les installations sur sites isolés (non connectés au réseau) ou sur les camping-cars et les bateaux.

    Pour protéger les batteries on utilise un fusible (et un porte-fusible).

    Le choix d'un fusible se fait par 2 critères assez simples : la tension et l'intensité.

    Mais pour bien comprendre le choix de ces 2 critères nous allons commencer par rappeler le rôle du fusible.



    Le rôle du fusible


    Le fusible est un composant servant à protéger les matériels électriques auxquels il est relié, contre les surtensions, mais surtout les surintensités qui sont plus fréquentes.

    En effet les surintensités, sont les intensités de court-circuit qui surviennent lors de la défaillance de l'un des composants d'une installation électrique.

    Le fusible est sensible à la tension et à l'intensité du courant qui le traverse. Si l'une de ces composantes dépasse la valeur (maxi) du fusible, alors il fond (on dit aussi qu'il "grille") et n'assure plus la conductivité. Le courant ne peut plus le traverser évitant ainsi d'endommager le matériel qu'il protège. 

    Lorsque cela se produit, il est alors nécessaire de remédier à la défaillance matériel ayant entrainé une valeur d'intensité trop importante, puis remplacer le fusible.



    Choix de la tension du fusible


    Le choix de la tension est assez simple. Il faut prendre un fusible indiqué pour une tension supérieure ou égale à la tension du parc batterie.

    Souvent les fusibles pour les parc de batterie de 12 et 24V sont des fusibles de 32A, alors que ceux pour les parc batterie de 48V sont des fusibles de 58V.



    Choix de l'intensité du fusible


    Pour le choix de l'intensité du fusible c'est légèrement plus compliqué. Il faut définir l'intensité maximale qui va, en utilisation normale, circuler entre le parc de batteries et le matériel auquel il est relié.

    Attention : il ne faut pas prendre la valeur de capacité (en Ah) de la batterie. C'est une erreur fréquemment faite.


    Prenons l'exemple d'un parc de 4 batteries de 12V et 200Ah chacune, reliées ensemble en série et connectées à un onduleur hybride de puissance nominale 3 kW (3000 W).

    Les batteries étant reliées en série, les tensions s'additionnent mais pas les capacités. Le parc batteries a donc une tension de 48V et une capacité de 200Ah.


    Voici un petit schéma qui rappelle les principes de câblage des batteries:

    schéma de principe de câblage des batteries

    Il y a échange de courant entre l'onduleur hybride et le parc de batterie lors de la charge et lors de la décharge.

    Lors de la charge : l'intensité maxi du courant qui peut être envoyé par l'onduleur hybride au parc de batterie est indiqué sur la fiche technique de l'onduleur. Elle est généralement nommée "intensité de charge max". Prenons 80 A dans notre cas.


    Lors de la décharge
    : il faut se baser, non pas sur la puissance nominale de l'onduleur (3kW dans notre cas) mais sur la puissance maximale qu'il est prêt à délivrer pendant un cours instant (généralement 5 secondes). Cela est indiqué aussi sur la fiche technique de l'onduleur. Souvent cette puissance maximale est égale à 2 fois la puissance nominale. Dans notre cas ce serait 6 kW.

    Donc l'onduleur va être amené à puiser 6 kW dans les batteries en courant continu pour délivrer 6 kW de courant alternatif (au détail près du coefficient de rendement). Donc l'intensité max du courant qui va sortir des batteries lors de la décharge est égal à 6 kW / 48 V = 125 A.


    La tension max de charge étant plus faible que la tension max de décharge, c'est sur cette dernière qu'il faut se baser pour définir l'intensité du fusible.

    Il faut donc prendre un fusible dont l'intensité est un peu supérieure à 125 A, de sorte que lorsque l'onduleur puise la puissance max., le fusible ne "grille" pas, mais que si l'intensité qui le traverse est anormalement plus élevée, alors il joue son rôle et empêche le courant de passer. 

    Dans cet exemple, nous pourrions prendre un fusible 58V - 150A.

    Voilà vous savez tout sur le choix du fusible qui protègera efficacement vos batteries.

    Mais si vous rencontrez le moindre soucis pour choisir un fusible, ou pour toute autre question, n'hésitez pas à nous contacter.


    Vous pouvez retrouver toute notre gamme de fusibles et porte-fusibles : ici.


    Posée par : Martine
    Date : 2021-04-22 06:39:36
    Est-ce que le fronuis primo Gen24 3.0 poeut être programmé en zéro injection par lui même ou faut-il ajouter le smart meter? 

    Je vous confirme que l’onduleur Fronius a besoin du smart-meter pour pouvoir mettre en œuvre la fonction 0 injection.

    En effet l’onduleur seul connait ce qu’il produit mais pas ce qui est consommé par l’habitation et donc ce qui est soutiré ou injecté dans le réseau. Le smart-meter est un compteur bi-directionnel qui se positionne juste après votre compteur général de sorte à pouvoir comptabiliser cela en temps réel. Grâce à cette information transmise à l’onduleur, ce dernier peut ajuster sa production pour fournir seulement la quantité de courant nécessaire à la consommation instantanée de la maison pour qu’aucun surplus ne soit produit et donc injecté dans le réseau.


Articles liés à ce produit