Appelez-nous + 33 (0)7 49 21 63 09

Fermer (x)

Besoin d'aide?

Newsletter Civisol : Abonnez-vous !

1) L’importance d’évaluer votre consommation pour une installation de panneaux solaires

 

Pour avoir une installation de panneaux solaires en autoconsommation bien dimensionnée pour un retour sur investissement optimal, il est important de connaître sa consommation d’électricité annuelle.

De plus, si votre logement est un site isolé, il faut pouvoir avoir une certaine autonomie en cas de mauvais temps qui empêcherait les panneaux solaires de produire de l’énergie. Dans ce cas c’est la consommation d’électricité journalière qui influence directement la capacité des batteries, et par conséquent le nombre de panneaux solaires pour assurer la charge de ces batteries solaires.

Afin de connaître cette consommation, il faut regarder pour chaque appareil électrique sa consommation en kilo Watt heure par an (kWh/an). Un kWh représente la consommation d’un appareil qui a une puissance instantanée d’1 kW et que l’on utilise pendant 1 heure. Pour ensuite trouver sa consommation annuelle, il faut multiplier sa puissance instantanée par le nombre d’heures d’utilisation annuelle, ou journalière et ensuite multiplier par 365.

Une fois la consommation totale trouvée, vous pouvez alors évaluer qu’elle serait l’installation solaire la plus rentable et efficace pour vous.

Nota : CiviSol peux vous aider ou faire pour vous, gratuitement et sans engagement le dimensionnement de votre installation solaire en autoconsommation avec ou sans injection, comme pour un site autonome ou site isolé. Pour ce faire, rien de plus simple, rendez-vous ici : étude solaire gratuite.

2) La consommation de vos appareils électrique

a) La consommation d’électricité de l’éclairage

L’éclairage qui est indispensable à une maison consomme en moyenne 950kWh/an. Ce chiffre dépend principalement du nombre d’ampoules présent dans votre maison.  Pour l’évaluer plus finement, il suffit de compter le nombre de points lumineux, leur puissance et d’estimer le nombre d’heure d’utilisation par jour.

 

b) La consommation d’électricité d’un réfrigérateur et d’un congélateur

 

Un réfrigérateur classique a une consommation annuelle qui varie entre 100 et 200kWh, mais si on utilise un réfrigérateur américain sa consommation peut atteindre 800kW/an car il comporte aussi une partie congélateur. Il est donc déconseillé d’avoir un réfrigérateur américain si l’on veut être autonome en électricité, car il demande énormément de ressources. Un congélateur est également très demandeur en énergie avec une consommation qui peut aller jusqu’à 500kWh/an.

 

c) La consommation d’électricité de l’électroménager

L’électroménager de manière plus globale est une part importante de la consommation annuelle d’une maison. Pour l’estimer il faut souvent évaluer le nombre d’utilisation annuelle :

  • Un lave-linge de classe A++ 0.9kWh par utilisation
  • Un lave-linge de classe C 1.35kWh par utilisation
  • Un sèche-linge de classe C 3kWh par utilisation
  • Un lave-vaisselle 1kWh par utilisation
  • Un four 160kWh/an  

d) La consommation en électricité des appareils électroniques

  •  Un ordinateur portable : 45 Wh / heure de recharge
  • Une télévision 300kWh/an
  • Recharge téléphone : 10Wh / heure de mise en charge

e) La consommation en électricité pour le chauffage d’une maison

Lorsque l’énergie utilisée pour chauffer une maison, est l’électricité c’est la plus grande part consommation électrique de la maison. Elle représente plus de 50% de la consommation totale d’un foyer. Par an en moyenne, le chauffage consomme 10 000kWh.

La deuxième plus importante source est l’eau chaude sanitaire le cas échéant, qui par an consomme environ 2700kWh d’électricité soit environ 15% de la consommation totale.

 

Consommation électrique
Un lave-linge de classe A++ (ou B) 0.9kWh par utilisation
Un lave-linge de classe C 1.35kWh par utilisation
Un sèche-linge de classe C 3kWh par utilisation
Un lave-vaisselle 1kWh par utilisation
Un four 160kWh/an  
Un ordinateur portable 45 Wh / heure de recharge
Une télévision 300kWh/an
Recharge téléphone 10Wh / heure de mise en charge

 
La nomenclature de la consommation électrique a changé depuis le 1er mars 2021. On ne retrouve plus les lettres A+++, A++, A+, mais seulement les lettres de A à G. 

 

NB : Il est impossible d’espérer être autonome en électricité grâce à des panneaux solaires et des batteries solaires en se chauffant à l’électricité. Avoir un autre mode de chauffage est donc indispensable pour être autonome avec une installation solaire.

 

3) Cas particulier d’une installation solaire autonome : la répartition de la consommation d’électricité le jour et la nuit

 

Pour dimensionner une installation solaire autonome, il est important de connaitre la répartition jour/nuit de la consommation, voir, avec certains logiciels, heure par heure.

En effet la consommation nocturne permettra de dimensionner les batteries solaires, et la consommation diurne permettra de dimensionner la quantité de panneaux solaires qui en plus de fournir l’électricité en journée devront être dimensionnés pour pouvoir aussi charger simultanément les batteries.

Nota : Civisol est partenaire de l’INES dont il utilise le logiciel de simulation pour dimensionner, sur la base de la consommation, du lieu d’implantation, de l’orientation des panneaux et de leur inclinaison, l’installation solaire qui proposera la meilleure rentabilité, ou la meilleure autonomie pour une maison autonome. Pour en bénéficier gratuitement et sans engagement, c’est par ici : étude solaire gratuite.

Conclusion :

Une fois toutes les consommations additionnées, vous avez le total d’énergie électrique nécessaire à votre habitation. Vous pouvez alors évaluer le nombre et la puissance des batteries solaires indispensables pour assurer l’autonomie que vous souhaitez, et le nombre de panneaux solaires à installer pour assurer l’approvisionnement de l’électricité consommée en journée et la nuit.