Appelez-nous + 33 (0)7 49 21 63 09

Fermer (x)

Besoin d'aide?

Newsletter Civisol : Abonnez-vous !

Autoconsommation totale, autoconsommation avec revente du surplus ou revente de la totalité de votre production ?

Si vous hésitez entre ces 3 configurations, il est nécessaire de se pencher sur votre profil de consommation


Si vous êtes équipé d’un compteur linky, alors il vous est possible de récupérer, moyennant la validation de votre consentement, le relevé de votre consommation par tranche de 30mn sur enedis.fr comme ci-dessous :


illustration du releve de consommation disponible sur enedis.fr grâce au compteur linky


Les données sont exportables pour être utilisées dans les différents logiciels précédemment cités. 

Si vous ne disposez pas d’un compteur linky alors ça se complique un peu. Soit vous faites des relevés vous-même, chaque heure pour une journée type en semaine, soit vous investissez dans un compteur connecté qui enregistrera pour vous la consommation à intervalle régulier et vous le restituera sur une application, ou un portail web avec la possibilité de visualiser les données sous forme de graphique ou de les exporter. 

Si vous êtes un particulier et que votre activité professionnelle, les études, les activités sportives, … amène votre famille à être en dehors de votre habitation la journée avec un contrat de base (pas d’heures pleines / heures creuse), alors votre profil de consommation devrait ressembler à ceci : 

profil consommation electrique foyer actifs


Vous pouvez avoir de l’influence sur ce profil en changeant certaines de vos habitudes de vie

L’analyse de votre profil de consommation va vous permettre d’estimer la part de votre production que vous serez à même de consommer directement. C’est ce qu’on appelle le taux d’autoconsommationCe taux est la clef de voûte de votre processus décisionnel. En effet plus ce taux sera élevé, moins il sera intéressant d’opter pour la revente totale. 


Etant donné que :

  • Le taux d’autoconsommation dépend de votre profil de consommation et de la capacité de production de votre installation
  • Votre capacité de production va dépendre de vos choix… notamment en regard de votre consommation, vos objectifs, votre budget disponible …
  • Le choix de la configuration (autoconsommation totale, partielle, ou revente totale) dépend de votre taux d’autoconsommation, de vos objectifs, …


… c’est en quelques sortes le chien qui se mord la queue ! 

Il y a tant de paramètres et tant de combinaisons différentes qu’il est impossible de créer un arbre décisionnel exhaustif.


Nous vous proposons ci-après une méthodologie qui vous permettra d’identifier la configuration vers laquelle vous devriez vous orienter, mais qui nécessitera ensuite une simulation plus élaborée




Ensuite il peut être nécessaire de faire une simulation.

1. Première simulation grossière


Voici la méthodologie que nous vous conseillons :

1. Définissez votre objectif premier et éventuellement un objectif secondaire

2 . Estimez la puissance (Wc) qui vous semble appropriée en tenant compte de :


3. Estimez le coût de l’installation en vous inspirant des coûts estimatifs suivants pour du matériel made in France / Europe :

  • 3 kWc : 4 200 € TTC hors pose
  • 6 kWc : 7 000 € TTC hors pose
  • 9 kWc : 10 000 € TTC hors pose


4. Vérifiez la compatibilité avec votre budget disponible. Si besoin, revoyez à la baisse la capacité de production

5. Estimez votre production annuelle

6. Estimez, en fonction de votre profil de consommation et des adaptations que vous pourriez y apporter, votre taux d’autoconsommation

7. Estimez les coûts annexes (raccordementTURPE, …)

8. Remplissez le tableau suivant pour en déduire un Taux de Retour sur Investissement (TRI) grossier 

9. Comparez les résultats avec le(s) objectif(s) que vous avez défini(s) 



Si votre objectif est économique et que vous obtenez un TRI de moins de 20 ans, alors vous pouvez creuser la piste et affiner la simulation



Exemple : 

Installation de 10 panneaux solaires de 300 Wc chacun, à Lille, exposés sud-est, inclinaison de 30°, et un taux de perte par ombrage de 10%. Pose réalisée par le particulier lui-même. 
exemple de simulation economique premiere approche photovoltaïque


Nous pouvons vous fournir sur simple demande le fichier excel dont est issu ce tableau, afin que vous puissiez faire varier les paramètres. Pour cela il suffit d'utiliser le formulaire de contact.

NB: les anti-virus nous empêchent de laisser ce fichier excel en téléchargement direct depuis le site.


Interprétation des résultats :

  • L’autoconsommation totale n’a aucun intérêt : on aurait pu le deviner avec un taux d’autoconsommation si faible (25%). 75% de l’électricité produite n’est pas valorisée. Dans cette configuration il faudrait atteindre 70% d’autoconsommation pour obtenir un TRI de 20 ans
  • L’option la plus intéressante dans notre exemple est la revente totale. Il aurait fallu avoir 52% d’autoconsommation pour obtenir le même TRI en autoconsommation avec revente du surplus.


Faites la simulation avec d’autres puissances si vous hésitez. 

Attention : Cela ne constitue qu’une ébauche de simulation pour vous permettre de guider votre choix. Elle NE tient PAS compte de :


Il est donc très important une fois cette ébauche faite, d’approfondir le choix avec une simulation qui tient compte de toutes ces notions avec plus de précision.

N’hésitez pas à demander votre étude solaire gratuite et sans engagement !







2. Quel outil pour une simulation plus fine ?


Pour une estimation plus fine que la méthode précédente nous vous recommandons d’utiliser l’outil de simulation mis à disposition par l’INES (Institut National de l’Energie Solaire) qui se nomme AutoCalSol. 

Les fonctionnalités de base mais déjà avancées sont gratuites. Certaines fonctionnalités additionnelles sont accessibles aux partenaires. 

Il permet de comparer les 2 scénarii : Revente totale et autoconsommation avec revente du surplus, en tenant compte :


En tant que partenaires nous avons accès à toutes les fonctionnalités de cet outil de simulation. N’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact si vous souhaitez notre aide pour une simulation plus complète. 


A noter : La fiscalité des revenus tirés de la revente de l’électricité produite n’est pas non plus prise en compte dans cet outil.

Cliquez ci-dessous pour en savoir plus sur :

Ou pour retourner au menu : Tout comprendre sur le photovoltaïque