Appelez-nous + 33 (0)7 49 21 63 09

Fermer (x)

Besoin d'aide?

Newsletter Civisol : Abonnez-vous !

Le support de panneaux solaires orientable et inclinable de Philippe

Le support de panneaux solaires orientable et inclinable de Philippe

Aujourd'hui c'est Philippe K. qui nous fait le plaisir de partager son ouvrage : un support de fixation au sol orientable et inclinable pour ses 4 panneaux solaires photovoltaïque.

Philippe est très bon bricoleur. Il a cherché à optimiser la production de ses 2 panneaux photovoltaïques.

Il a donc construit un support orientable et inclinable pour profiter au maximum de l'énergie solaire au fil de la journée (vers l'Est le matin et l'Ouest l'après-midi) et au fil des saisons pour adapter l'inclinaison à la "hauteur" du soleil.

Voici les photos qu'il nous a transmises:

structure de fixation au sol inclinable et orientable pour optimiser la production de panneaux solaires photovoltaïquesstructure de fixation au sol inclinable et orientable pour optimiser la production de panneaux solaires photovoltaïques



Et voici ce qu'il nous explique :

"Les 2 structures porteuses ont été réalisées avec les raccords et tubes fournis par la société " assemblage tubulaire " . Je vous joins le descriptif de ma commande (NDLR : ci-dessous, cette commande est prévue pour 2 support, car Philippe en a fabriqué 2) . Leur site est bien fait, et vous pourrez y retrouver le descriptif de chaque élément. On peut  facilement les joindre au tél pour du conseil ou de l'info ...


J'ai préféré les tubes en alu ( 3mm d'épaisseur ) pour pouvoir les couper facilement à la longueur voulue . Le tube alu de 48/48,3 est juste suffisant pour mon projet. Le seul petit reproche est que les tubes alu présentent un jeu dans les raccords un peu trop important , ce qui n'assure pas une géométrie très précise. Les tubes galva sont plus performants, et présentent peut-être moins de jeu, à vérifier ?.


Pour mes panneaux bi-face, j'ai voulu une structure qui laisse la face arrière la moins cachée possible . Je tiens donc les capteurs au milieu des cotés. J'ai donc utilisé des profilés 35x35 pour renforcer les cotés et reporter les efforts aux points de fixation prévus. Avec des capteurs classiques, on peut prévoir de porter les capteurs comme prévu, moyennant des profilés en position habituelle. Pour les tubes rond ou carré , le site allemand " LTT versand " est très intéressant (efficace et bon marché ). Il est complémentaire d' "assemblage tubulaire " ( diamètre de 60 mm , et format carré  et peut-être des tubes avec moins de jeu ??? ). Ma philosophie était de limiter au max l'investissement solaire, vu les économies qui restent modestes sur la facture d'électricité . Le compteur Linky m'aide à apprécier la situation production/consommation. J'ai déjà pu voir que l'orientation variable matin/après-midi , est significativement intéressante. En autoconsommation totale , il importe de produire plus  tôt et tard plutôt que fort à midi ... "


Concernant le sujet de la résistance aux vents, Philippe nous a écrit ceci :


"Mes panneaux sont assez proches du sol (le poteau est limité en hauteur) et dans un endroit peu exposé au vent. Sur internet, j'ai trouvé quelques données sur la force du vent (environ 50kg sur un panneau pour un vent de 100 km/h , à revérifier ). Sur le site de " metaladecoupe " (plus cher que " assemblage tubulaire ") il y a un logiciel de calcul des charges, et j'ai vérifié que les tubes envisagés pouvaient encaisser la pression du vent. Sans garantie du gouvernement ... Il est évident qu'en cas de tempête annoncée, je mettrais les panneaux à l'horizontal, pour limiter la prise au vent.


On peut utiliser des tubes aciers plus costaux, ou passer en diamètre 60. Pour les raccords, assemblage tubulaire les propose, mais pour les tubes il faudra voir ailleurs ( LTT par exemple ). Et avec des tubes de 50 (LTT ou ? ) plutôt que 48, la structure serait plus figée quand elle est desserrée pour changer l'orientation ou la rotation ... Pour l'ancrage au sol, j'ai utilisé des rehausses béton de 50x50x20. LTT propose des articulations pour les tubes, qui pourraient être intéressantes si on ne cherche qu'à pouvoir régler l'inclinaison ..."



Nous remercions vivement Philippe pour ce partage, en parfaite cohérence avec l'esprit de partage et d'entraide que nous prônons chez Civisol.

N'hésitez pas à lui poser des questions en utilisant les commentaires ci-dessous, et à partager à votre tour vos réalisation, trucs et astuces, et autres trouvailles.



Liste des matériaux commandés pour réaliser la strructure de fixation orientable et inclinable pour panneaux solaires

Répondre